salles de classe modulaires

Des modules au secours des réformes scolaires

La société brévinoise spécialiste des constructions modulaires, forte de sa réussite, a de nouveau été sollicitée par la municipalité de Trignac pour faire face aux nouvelles règlementations imposées par l’Etat.

salles de classe modulaires

Une solution pour la limitation d’accueil des élèves

Dorénavant l’accueil des élèves est limité à 12 par classe dans les écoles classées REP. Certains groupes scolaires de la ville de Trignac ont donc dû dédoubler leurs effectifs, et par conséquent solutionner le manque de classes engendré par cette nouvelle organisation.

La ville commande pas moins de 10 modules pour ouvrir 3 nouvelles classes, une est installée à l’école Marie Curie, et deux classes sont prévues pour l’école Léo Lagrange. La particularité des classes de l’école Léo Lagrange réside dans l’intégration centrale d’un bloc sanitaire, avec toilettes et lave-mains.

Les plans finalisés par Containers Solutions, et approuvés par la municipalité, présentent d’une part 3 modules pour une surface totale de 63m². Les ouvertures sont préalablement posées sur la structure, 2 portes et 5 fenêtres accommoderont la fabrication prévue. Lieu public oblige, des rampes d’accès pour PMR ont aussi été mises en place.

D’autre part, la structure prévue pour Léo Lagrange se compose de 7 modules, 3 assemblés de part et d’autre d’un module central équipé d’un bloc sanitaire. Chacune des classes dispose d’une surface exploitable de 63m² avec chacune 6 ouvertures en PVC blanc. Les deux entrées sont pourvues de rampes pour faciliter l’accès PMR. L’ensemble est peint en gris anthracite pour une finition moderne du projet et une parfaite intégration paysagère.

Un projet ? Contactez-nous !

Le processus de fabrication

Une fois que les constructions industrialisées sont lancées en fabrication, et que les élèves ont quitté les cours des établissements, il est temps de s’attacher aux fondations. L’environnement et l’ensemble des normes techniques et de sécurité sont prises en compte et respectées. Des longrines pour Léo Lagrange et Curie sont mises en place après réalisation et aménagement des réseaux. Les modules sont disposés dessus, pour que l’espace entre le support et le sous-bassement du bâtiment permette un vide d’air, dit vide sanitaire. Fin juillet, les fondations terminées, les camions transportant les structures pré-industrialisées sont au rendez-vous !

L’installation des modules

L’étape ultime pour la société réside dans la bonne installation de ces structures. La grue est sur place, et seulement deux monteurs assisteront et veilleront à la bonne mise en place des modules. Les modules sont disposés les uns après les autres à l’aide de la grue sur les fondations établies. Une seule petite semaine sera nécessaire pour finaliser le montage. Des jonctions restantes pour répondre aux contraintes de sismicité sont réalisées sur place à l’aide des platines préalablement fabriquées en usine. Elles sont chevillées sur le châssis et les
fondations, pour renforcer l’ensemble.

Le timing est respecté, au retour des congés en août les enseignants découvrent les nouveaux locaux. Ils n’attendent plus qu’à être aménagés avec le mobilier scolaire pour accueillir dans de nouvelles conditions les élèves à la rentrée de septembre 2019, conformément aux dispositions nouvellement définies par l’Etat.

Consultez le détail du projet sur notre dossier dédié !