Tout ce qu’il faut savoir sur les WC chimiques de chantier

Le code du travail impose un certain nombre d’installations pour les salariés présents sur un chantier. Que le projet soit de durée courte (inférieur à 4 mois) ou plus long, les sanitaires de chantier font partie des incontournables et aucune dérogation n’est acceptée par le législateur.

Il en est de même pour ce qui touche à l’hygiène de base et à la possibilité de se reposer ou restaurer sur le chantier. De fait, les installations sanitaires représentent des incontournables. Pour ces dernières, les toilettes chimiques sont relativement prisées car elles ne nécessitent pas de raccordement aux fluides et sont donc très rapidement et facilement mises en place sur un chantier.

Principalement utilisés en extérieur, les WC chimiques sont généralement en polypropylène moulé, un matériel résistant et facile d’entretien. Ce type de sanitaire est dit autonome et il peut être fixe ou portatif. Ces sanitaires ne sont pas à raccorder au réseau, mais nécessitent d’avoir un réservoir d’eau correctement rempli et de vider régulièrement les effluents via une société spécialisée.

Les avantages des toilettes chimiques

En premier lieu, les WC chimiques consomment très peu d’eau par rapport aux autres modèles. De plus, ces équipements se mettent en place aisément, sont immédiatement utilisables et sont très simples d’entretien.

Les toilettes chimiques sont également déplaçables sans problème et peuvent migrer simplement d’un chantier à un autre, car ils sont équipés de moyens de manutention. Un simple camion grue permet de les charger et de les mettre en place sur un nouveau chantier

Pour toutes ces raisons, les WC chimiques sont très pratiques et prisés dans les chantiers.

Quelles sont les réglementations d’un WC chimique de chantier ?

L’hygiène sur un chantier est, avec la sécurité, un point essentiel vérifié par le législateur. Concernant les WC, le nombre de toilettes à prévoir dépend de l’effectif du site. Selon l’article R4228-10 du code du travail, un WC et un urinoir doivent être mis en place pour 20 hommes et 2 WC pour 20 femmes, dans le cas de chantiers d’une durée supérieure à 4 mois.

Pour les chantiers de moins de 4 mois, l’employeur peut utiliser des véhicules comme une roulotte de chantier équipée de WC.

Si le chantier ne permet pas l’installation de sanitaires, l’entrepreneur doit trouver une solution de substitution à proximité. Les sanitaires doivent rester propres et être nettoyés au moins une fois par jour. Le Plan particulier de sécurité et de protection de la santé (PPSPS) doit obligatoirement intégrer le plan d’installation des sanitaires.

Comment fonctionne un WC chimique ?

Le fonctionnement des WC chimiques est assez simple. Il est basé sur des produits chimiques qui ont pour objet de dissoudre les matières organiques et de réduire les mauvaises odeurs. Les additifs chimiques sont en poudre ou en pastille et respectent l’environnement.

Ces WC sont composés de deux réservoirs, qui sont généralement reliés l’un à l’autre par une manette :

  • un réservoir pour les effluents ;
  • un réservoir d’eau qui sert de chasse d’eau.

Les WC chimiques doivent être vidangés selon la fréquence d’utilisation et la taille des réservoirs. L’autonomie de base varie donc suivant le modèle et le fabricant.

Attention, la vidange ne peut être réalisée que par une entreprise spécialisée, et ne doit en aucun cas être effectuée directement dans le réseau d’assainissement, compte tenu des produits chimiques présents dans les effluents.

Un projet ? Contactez-nous !

Comment choisir son WC chimique ?

Base vie Containers SolutionsPlusieurs éléments sont à prendre en compte pour le choix du futur WC chimique à installer sur votre chantier :

  • Le volume de réservoir des effluents. Avec un grand réservoir, vous aurez une meilleure autonomie ;
  • Le nombre d’utilisateurs ;
  • Le fonctionnement de la chasse d’eau (automatique ou manuel) ;
  • La manipulation de la vidange qui doit rester aisée.

Prix des WC chimiques pour votre bungalow sanitaire

Comme toujours avec les installations de chantier, les prix varient selon les caractéristiques techniques et les fabricants. Pour une utilisation ponctuelle, nous vous recommandons la location de vos WC chimiques de chantier : comptez au minimum 7€ HT/jour, hors frais de mise en place et de retrait.

En cas d’achat, le budget se situe généralement entre 500€ et 2 500€. Tout dépend de votre besoin et du niveau d’utilisation de vos WC chimiques. N’hésitez pas à nous contacter pour nous demander conseil au sujet de vos bungalows sanitaires.